defr

Recherche

Popeye avait-il raison?

Beaucoup d’entre nous savent qui est Popeye et qu’il tire sa force musculaire extraordinaire de la consommation d’épinards. Mais ce que l’on sait moins, c’est comment les épinards déploient un tel effet.

Popeye est apparu à une époque où les épinards étaient considérés comme particulièrement riches en fer. Le fer est une substance minérale essentielle impliquée dans différents processus physiologiques qui agissent positivement sur la performance physique et la résistance à la fatigue. Pour cette raison, on supposait que les épinards pouvaient augmenter la force. En réalité, les épinards contiennent moins de fer qu’on ne le pensait. Les 35 milligrammes de fer aux 100 grammes mesurés dans l’épinard sec ont à tort été attribués aux épinards frais. ceux-ci se composent à env. 90% d’eau et ils ne contiennent donc qu’env. 3,5 milligrammes de fer aux 100 grammes. Le gain de force de Popeye ne venait donc pas du fer. Popeye imputait pour sa part l’effet positif des épinards à leur forte teneur en vitamine A. Effectivement, les épinards en contiennent beaucoup. Malgré tout, même si cela est important pour la santé, l’effet sur les muscles est moindre.

Des études récentes montrent que Popeye avait peut-être quand même raison et que les épi¬nards renforcent effectivement les muscles. Deux éléments constitutifs entreraient ici en jeu: l’ecdystérone et les nitrates. L’ecdystérone est produit par certaines plantes pour se protéger des prédateurs. Dans des études menées sur des animaux et in vitro, il a été possible de détecter un effet anabolisant et améliorant la performance. Néanmoins, dans les rares études réalisées jusqu’à présent sur des êtres humains, l’ecdystérone était administré sous forme concentrée. Pour parvenir aux mêmes quantités avec des épinards frais, il faudrait, avec une teneur en ecdystérone de 0,01%, selon l’étude, entre 120 et 2000 grammes d’épinards par jour. On ignore encore actuellement si l’ecdystérone agit sur l’être humain, comment, à quel mo-ment, et combien de cette substance notre corps pourrait tirer des épinards. Par ailleurs, l’effet positif des nitrates alimentaires est imputé à la biodisponibilité accrue de monoxyde d’azote (NO), qui a de nombreuses fonctions, telles que la régulation du débit sanguin, la contractilité musculaire, le développement cellulaire musculaire et l’homéostase glycémique et calcique. Des études prémontrent qu’une prise accrue de nitrates ou d’aliments riches en nitrates est susceptible de diminuer la tension mais aussi d’accroître l’efficacité de la contraction du muscle squelettique. C’est-à-dire qu’avec une dépense temporelle et énergétique identique, on peut fournir plus de travail musculaire. On ignore toutefois dans quelles conditions précises cet effet peut être obtenu. La recherche en est ici à ses débuts. Nous avons hâte de savoir comment évolueront les connaissances concernant Popeye et ses épinards. D’ici là: savourez vos épinards, mais n’en attendez pas trop.


Texte: département de recherche

Article connexe

Un entraînement efficace pour le plancher pelvien

[Translate to French:]

Nouveaux enseignements issus de la recherche

Kieser Training fait de l’effet – l’étude de 2009

Pieds musclés – chevilles stables

Le pouls de la science: La musculation est une nécessité

[Translate to French:]

Musculation: un entraînement de courte durée mais intensif est préférable

Résumé: Une étude de faisabilité explorative

[Translate to French:]

Entraînement du plancher pelvien – pour que la vessie ne fasse pas des siennes

Vieillir n’est pas un problème. Mais perdre de la force en est un.

Améliorer le diabète de type 2 avec la musculation

[Translate to French:]

Projet de recherche "écart entre intention et comportement – causes et potentiel d’optimisation"

L’inactivité est fatale

Les muscles hibernent-ils?

Les muscles encouragent un système immunitaire fort

Un entraînement sur toute l’amplitude du mouvement? Les faits valident son intérêt!

Effets de la musculation en prévention tertiaire