Espace client
defr

Entraînement de force

Comment garder sa motivation pour s’entraîner

Pratiquer une activité physique – un objectif partagé par nombre d’entre nous, mais qui semble aussi difficile à mettre en application pour beaucoup. Maintenant tout particulièrement alors qu’il fait sombre, brumeux et humide, la propension naturelle à l’inertie a tendance à faire vaciller la motivation, et l’on se retrouve souvent avec elle à traîner sur le canapé. Pourtant, l’activité physique et la musculation sont essentielles pour votre santé. Pour garder sa masse musculaire et sa force, il ne faut pas lâcher l’affaire. Découvrez comment garder votre motivation et lutter contre la propension naturelle à l’inertie.

1. Se constituer une routine avec des rendez-vous fixes

L’habitude est une seconde nature chez l'homme. Pour faire de la musculation une routine, n’hésitez pas à noter des heures fixes d’entraînement dans votre agenda. Écrivez par exemple "entraînement Kieser Training" dans votre calendrier tous les lundis et jeudis. Ainsi, votre motivation ne sera pas mise à l’épreuve et votre propension naturelle à l’inertie sera étouffée dans l’œuf. De plus, il est utile d’intégrer autant d’activité physique que possible au quotidien. Par exemple, en prenant l’escalier plutôt que l’escalators ou l’ascenseur. Et en effectuant un maximum de trajets à vélo ou à pied. Vous réaliserez ainsi sans vous en rendre compte une partie des 10 000 pas journaliers recommandés. Et cela renforcera encore votre motivation.

2. Un objectif bien défini en tête

Pour ne pas perdre de vue votre objectif, rappelez-vous régulièrement ce que vous apporte personnellement l’entraînement. Par exemple: moins de mal de dos, une meilleure posture, un corps plus tonique, une vie plus saine. Remettez-vous régulièrement en mémoire ce sur quoi vous travaillez. Il est conseillé de noter vos objectifs et de les afficher bien en vue sur votre réfrigérateur, votre miroir ou similaire. Lorsque vos bonnes résolutions seront gravées dans votre mémoire, il vous sera plus facile de respecter vos objectifs.

3. Booster sa motivation avec de l’optimisme

Essayez de vous livrer à une autosuggestion positive. Voici comment faire: répétez une pensée précise jusqu’à ce que celle-ci s’ancre dans votre subconscient. L’autosuggestion fait partie de l’entraînement autogène, de la pensée positive ou d’autres exercices psychiques. Marion Sulprizio, psychologue à la Haute école de sports de Cologne, recommande cette méthode: "Tout ce qu’il faut faire ici consiste à transformer une pensée négative en une pensée positive." Lors de votre prochaine tentative, essayez donc de mettre de côté des pensées telles que "L’entraînement est fatiguant, je suis trop épuisé". Faites plutôt appel à des associations positives: "Après l’entraînement , je me sens comme une boule d’énergie. Mon corps est bien irrigué, ma tête est libérée."

4. Au total, les petits succès mènent à de grandes victoires

Développer ses muscles prend du temps. On atteint son objectif pas à pas. Un conseil donc: réalisez votre séance d’entraînement deux fois par semaine pour augmenter votre masse musculaire et votre force. Cela fonctionnera d’autant mieux que vous célèbrerez vos succès intermédiaires. Par exemple, si vous avez pu exécuter un exercice pendant plus longtemps ou si vous pouvez soulever plus de poids que la fois précédente. Et prêtez aussi attention aux autres succès, notamment lorsque vous vous sentez plus en forme, que vous pouvez remonter plus rapidement les escaliers ou que vous dormez mieux.

5. Stimuler la motivation avec des récompenses

Si votre motivation intrinsèque ne suffit pas à elle-seule, il est possible d’intégrer des motivations extérieures, qui viendront nourrir votre motivation intérieure. Quand vous avez tout donné lors d’une séance de musculation, accordez-vous par exemple une récompense, dans la mesure où celle-ci ne va pas à l’encontre de vos objectifs personnels d’entraînement. Un morceau de gâteau n’est peut-être pas le meilleur choix. Pourquoi ne pas opter à la place pour un délicieux shake protéiné maison après l’entraînement? Il apportera à vos muscles les protéines requises, qui sont des éléments essentiels dans le développement musculaire. Au début en particulier, cela pourra vous aider jusqu’à ce que votre motivation intérieure soit assez forte et que les incitations extérieures n’aient plus lieu d’être.


Commencez dès à présent et notez votre prochaine séance d’entraînement dans votre calendrier! Et pensez toujours à une chose: vous ne regretterez jamais d’avoir fait un entraînement. En revanche, vous regretterez de ne pas l’avoir fait.

Article connexe

[Translate to French:]

La musculation comme base

[Translate to French:]

La puissance des femmes

[Translate to French:]

Quel est l’effet de Kieser Training sur le métabolisme?

Les avantages de l’entraînement sur des machines

Mesure de la force

Le corps en équilibre

[Translate to French:]

"Après l'entraînement, je me sens toujours bien"

[Translate to French:]

"C’est vrai, ce n’est pas agréable, mais c’est efficace."

Dix bonnes raisons pour faire de la musculation

Éviter les mouvements rapides

[Translate to French:]

La nouvelle de Kieser – la i-B6

[Translate to French:]

La musculation est importante à tout âge

Forte et en forme avec 91

[Translate to French:]

Perdre du poids efficacement avec la musculation

"Je me sens en forme!"

Développement musculaire sain avec musculation

Mettre un terme aux mauvaises postures et protéger sa nuque

Entraînement des jambes – maintenant encore plus confortable

"Se relever. Encore et toujours."

La musculation en vaut la peine.

"La force n’apparaît pas comme par miracle. Il faut la constituer et la préserver."

Conseil médico-sportif: que le médecin met en évidence des déficits.

Dormez bien!

L’ordre des exercices "des grands muscles aux petits muscles" est pertinent, mais pas obligatoire

Perte musculaire en période de quarantaine

Histoire de la musculation

Le concept de Kieser Training

[Translate to French:]

La formule du développement musculaire

[Translate to French:]

Garder la santé en télétravail: Notre experte dévoile ce qui compte vraiment

Entraînement en été: qu’est-ce qui vous motive?